Partagez notre site

N'Hésitez pas à nous soutenir dans notre action en cliquant sur le logo Facebook

LA VISITE DE PESSAC

Catherine, la guide, habillée comme une dame de la fin du 19° siècle, nous raconte avec enthousiasme comment à cette époque, les villages de Pessac se transforment peu à peu en ville. Étape vers Arcachon ou rendez-vous des Bordelais pour profiter du bon air et des lieux de divertissement, Pessac a sa gare et sa ligne de chemin de fer qui conduit les Bordelais vers le Bassin, son tramway, électrique déjà ! qui relie la ville aux boulevards, ses paysages ruraux et des espaces libres qui attirent les investisseurs et les visiteurs.

Pessac connait alors un développement urbain autour de son église : hôtel de ville, nouveaux commerces, salles de bal comme l’Élysée où les mamans accompagnent leurs filles, ciné-théâtre, guinguettes, sanatorium…et le quartier du Casino, un palais consacré au divertissement avec salle de bal, théâtre, salle de billard et de concert, restaurants…) C’était le « gai village ». Le casino a disparu mais il reste les belles villas.

Les habitants se retrouvaient aussi pour la Fête de la Rosière (mimée par les participantes) et appréciaient la fraise locale, appelée bourrue, cultivée autrefois entre les rangs de vignes.

« En moi la santé par les pins et la force par le vin » c’est la devise de la ville, inscrite sur son blason.

 

Merci à Catherine, Françoise C. et l’antenne de Pessac pour cette belle découverte. Texte et photos de Marie Depecker